La Révolution Patte de Velours

La Révolution Patte de Velours, ça consiste en quoi ? Eh bien, c'est la somme des actions positives des anonymes, comme vous et moi, qui protègent toute forme de vie sans rien attendre en retour. Joignons nos forces et, ensemble, nous obtiendrons l'avènement d'une société nouvelle où il fera bon vivre.

 

 

Les photos illustrant la complicité animal / enfant sont extraits du superbe site :

www.worldofanimals.net

Consultez l'album.

 

Menons la révolution, un pas à la fois, pour un monde meilleur.

Rejoignez notre galerie des "célébrités anonymes" !

Apportez votre contribution en commentaire ou sur Facebook.

Photos de "pattes de velours" et suggestions sont les bienvenues !

 


Blog


La Californie, refuge des âmes bien nées.

A l'heure où tout le monde se mobilise en réponse aux errements de Trump en Alaska,

cf.la pétition sur Change.org

la Californie confirme sa propension à devenir l'un des lieux où il semble faire bon vivre.

 


 

Après l'interdiction de la vente d'animaux d'élevage dans les animaleries de plusieurs de ses villes, remplacée par la possibilité d'adopter le pensionnaire d'un refuge...

 

 

Lire l'article sur :

le site de 30 Millions d'Amis.


Elle prend de saines mesures concernant la fourrure.

 

Lire l'article sur :

le site de FurFreeAlliance.

 

Une réponse nécessaire à l'ineptie de la fourrure, attribut de la prostituée puis des vieilles peaux et enfin des "princesses au petit pois" qui ne l'ont pas sous le matelas mais dans la tête.

 


Julien Clerc, Perry Blake... ils ne sont pas les seuls que la Californie fasse rêver. Qui aurait cru qu'y résonnerait ainsi l'éveil des consciences...

0 commentaires

www.matthieuricard.org, le refuge d'Audrey.

En matière d’idoles — chanteurs, cinéastes, écrivains —, Audrey a eu son lot d’engouements passagers. Puis, à mesure qu’elle s’investissait dans la création de son association venant en aide aux animaux âgés, handicapés ou dont personne ne voulait, elle a compris que seule la compassion faisait la grandeur d’un homme.

 

Qu’elle soit le produit de la Matrice ou d’une quelconque genèse, notre espèce compte de plus en plus d’arrivistes sans âme, simples amas de matière organique à l’électro-encéphalogramme plat — un peu comme si la fabrique était en rupture de stock d’esprits sains —. Alors, rencontrer une personne qu’anime encore cette étincelle est toujours un réconfort.


Le degré ultime de l'altruisme

Pour qui ne voit pas plus loin que la limite de son ego, se préoccuper du sort des animaux, c'est de la sensiblerie.

 

Il ne faut pourtant pas un effort de réflexion surhumain pour comprendre que l'on puisse détester voir souffrir un être vivant quel qu'il soit....


Défendre les plus vulnérables des vulnérables est le degré ultime de l'altruisme.

 

C'est l'acte de compassion de ceux qui ont appris à regarder au-delà des limites de leur intérêt personnel  et qui par conséquent se moquent de plaire.

 

Cultiver l'empathie apporte d'ailleurs la sérénité. Matthieu Ricard, auteur du Plaidoyer pour les animaux, n'est-il pas  surnommé "l'homme le plus heureux du monde" ?


Soucieux de l'absence de la cause animale  à la présidentielle, Matthieu Ricard soutient le collectif d'ONG AnimalPolitique (lire l'article de l'Express) un lien amplement partagé sur Facebook - merci, au passage, à Carole de me l'avoir fait découvrir ! -.

 

Parce que les taureaux, c'est tout de même plus sympa de les voir heureux, non ?

 

Voter, ce peut être autre chose que déposer un bulletin dans une urne et s'en laver les mains.


Alors d'accord, être Matthieu Ricard, Mandela ou Gandhi, c'est un boulot à plein temps mais mener la Révolution Patte de Velours, cela consiste simplement à faire ce que l'on croit être juste et ça peut tout autant saper les fondements de la cruauté gratuite, vous n'êtes pas d'accord ?

0 commentaires

Vieillir ensemble, jusqu'au bout !

Pour que les dernières années de la vie ne se résument pas, pour celles et ceux qui aiment leur chien ou leur chat, à une longue attente insipide de la mort, privés du rayon de soleil que leur apportait l'amour de leur compagnon.


 

Et pour éviter aussi que ceux-ci ne connaissent l'abandon voire une fin prématurée alors que, ensemble, ils auraient encore pu tirer le meilleur parti du crépuscule de la vie.


 

Les animaux doivent être acceptés dans les maisons de retraite.

 

 

Une belle initiative de plus à l'actif de :

Défendre les animaux et protéger la nature

 

Pour l'instant, nos politiques ne sont pas avares de promesses mais une fois occupée la fonction tant convoitée, il faudra convaincre l'élu(e).

 

Nos arguments sont légion :

  • Réduction des dépenses de santé, notamment en anti-dépresseurs et somnifères.
  • Amélioration de la qualité de vie des aînés et de travail des salariés....

 


  • Impact économique - création d'un poste de référent(e) animal(e) par maison de retraite alimentant le marché de la formation et réduisant le chômage -.

Comme s'il ne suffisait pas d'invoquer le fait qu'il s'agit d'une question de survie pour la personne âgée comme pour l'animal ! A moins que notre société ne s'ingénie à éradiquer ces deux espèces.

 

Cliquez sur la publication ci-contre ; le montage vidéo de cette expérience d'entraide entre les chatons d'un refuge et les aînés de cet établissement  se passe de commentaire.


0 commentaires

Vers la fin de la souffrance inutile.

Encore un pas en avant. Le pouvoir est entre nos mains : il nous suffit de boycotter les cosmétiques, produits ménagers et autres thé Lipton qui font souffrir pour le plaisir.

En attendant que les "scientifiques" privilégient enfin le modèle humain - ne serait-ce que pour éviter aux humains d'être eux aussi les cobayes des versions beta des médicaments mis sans scrupules sur le marché -.


Cliquez sur l'image pour lire l'article.

0 commentaires