Belles rencontres

Certaines personnes ont une présence lumineuse ; le simple fait d'entrer en contact avec elles vous donne le sourire car elles sont dans la bienveillance.

Spéciale dédicace à quelques belles âmes dont j'ai eu le plaisir de croiser le chemin.

 


Blog


"Mieux voir, mieux vivre" avec Patrice Morchain.

Photo extraite du site de David Austin

 

C'est au moment où le superbe Shropshire Lad qui orne son jardin s'est mis à dépérir, en écho à la sinistre maladie qui la rongeait, qu'Adèle a ouvert pour la première fois les yeux sur le gâchis qu'elle avait fait de sa vie.

 

Depuis, elle s'emploie à tirer la leçon de cette surprenante démonstration d'empathie pour savourer chaque instant en pleine conscience.


Sans doute aurait-elle gagné à suivre la formation intitulée "Mieux voir, mieux vivre." dispensée par Patrice Morchain.


Patrice est un personnage :  enthousiaste, chaleureux, il mène ce week-end de formation tambour battant. Il fait don sans retenue de son expérience, de ses coups de cœur, de ses recettes de vie.

 

En effet, Patrice Morchain est avant tout un survivant. C'est en lisant le récit de son combat dans "L'amour est la clef", titre qui résume parfaitement sa philosophie, que j'ai décidé d'assister à cette formation, persuadée qu'elle visait bien au-delà d'une amélioration de la vision, même au sens figuré.


Et j'y ai trouvé ce que j'étais venue chercher: le partage d'expérience d'un homme qui, ayant vaincu les épreuves de la vie, s'est ouvert à une dimension nouvelle.

 

Comprendre l'origine de ces épreuves, désamorcer les bombes à retardement que nous-mêmes fabriquons, le message paraît évident mais il est réconfortant de trouver dans sa démonstration la confirmation de ce que nous souffle notre intuition.

 

 

N'hésitez pas à consulter helyogos.com,

le site de Patrice Morchain.


0 commentaires

La musique des sphères

Un délicieux moment, en compagnie d'un groupe de nanas très sympa, hier soir grâce à la conférence donnée en ligne par Carole Berthier sur le thème de la musicothérapie dans le cadre de l'Ecole Mathilda Rossignol.


Des origines de la musique aux spécifités des interventions dans le cadre de la maladie d'Alzheimer, de la musicothérapie active ou réceptive, ce fut un fascinant voyage, ponctué de découvertes.


Du troublant chant diphonique mongol à la musique aborigène en passant par le duel qui oppose le "La 432" au "La 440" jusqu'aux sons émis par les planètes ou les plantes, les perspectives ne manquent pas pour prolonger l'instant et savourer un foisonnement d'informations passionnantes.


Etant entre personnes de bonne compagnie, nous avons bien entendu terminé la soirée sur une évocation du rapport qu'entretiennent nos amis les animaux avec la musique. Les loulous de Carole nous ont aimablement apporté leur témoignage à grand renfort de vocalises désopilantes. Mais, en-dehors de Mathilda, qui communique au quotidien avec toute la création, nous n'avons pas tout compris, à défaut d'avoir trouvé ça très mignon.

Consulter le calendrier des prochaines conférences

Recettes en grande partie reversées à des associations de protection animale.

 

2 commentaires

Hommage à Annie, la charmeuse d'étoiles.

 

Ce lundi, je me lève avec, dans la tête, le délicieux refrain d’une chanson de Frank Sinatra : « Heaven, I’m in heaven ». C’est mon rituel du matin : une chanson me trotte dans la tête qui prédit l’ambiance de la journée à venir.

 

N’étant pas très douée pour l’interprétation des signes, c’est souvent le soir que je saisis la teneur du message...


Aujourd’hui, l’explication m’apparaît sous forme de la triste nouvelle sur Messenger du décès d’Annie. Il me faudra quelques heures d’hébétude avant de m’arracher - presque - à l’incrédulité. Il y a quelques jours encore, nous échangions par mail à propos de la présentation sur cette page de son activité d’astrologue.

Ce paradis qui titille mon esprit ne peut être que la réponse d’Annie, dont j’attendais encore quelques précisions. Souvent, ces derniers jours, mes pensées sont allées vers elle mais jamais je n’aurais imaginé que la charmeuse d’étoiles soit partie rejoindre ses chères planètes.


Les prédictions d’Annie étaient précises, documentées, bluffantes. Mais surtout, Annie est une belle personne, chaleureuse, généreuse, attentive aux autres.

Dans l’oasis de sérénité de son appartement, l’interprétation de votre thème astral prenait des allures de « tea-time » agrémenté de douceurs, sous l’œil complice de Glamour, sa précieuse auxiliaire féline, et entre deux ravitaillements de café aux migrants installés sur le square voisin.

Les belles âmes perdurent au-delà de la mort. Si pour l’instant mon sentiment est celui d’une profonde injustice, je fais néanmoins confiance à l’univers pour transmettre à Annie, dans son paradis, une pleine moisson de bonnes ondes et un « au revoir » au sens littéral du terme.


1 commentaires